Nouveau port d’entrée – Agence des services frontaliers du Canada

Morses Line

St-Armand, Québec / Franklin Vermont

Ce nouveau poste frontalier (port d’entrée) fait partie d’un projet pilote annoncé par le ministre de la Sécurité Publique en mai 2014. Conçu afin de remplacer les anciennes installations désuètes de petits ports d’entrée isolés, le nouveau bâtiment abrite les voyageurs en voitures et camions pendant qu’ils sont interrogés par le personnel de l’ASFC. Toilettes, salles pour employés et espaces administratifs y sont aussi inclus.

Lisez le communiqué de presse de Canada Border Services Agency

Le projet pilote de «traitement à distance des voyageurs» sera utilisé pour vérifier la viabilité de traiter les voyageurs par un agent des services frontaliers affecté dans un centre de contrôle à distance, au moyen d’une guérite permettant une interaction et vidéo. Le traitement à distance permettra de prolonger les heures d’opération aux petits postes frontaliers (qui sont normalement fermés la nuit). Le nouveau port d’entrée comprend des portes automatisées, des mesures de sécurités accrues et l’équipement de surveillance vidéo requis pour le programme de contrôle à distance.

Le bâtiment à été construit à partir de modules préfabriqués par des détenus du Service correctionnel du Canada dans le cadre d’un programme de réadaptation qui offre emploi et formation aux délinquants. Les pièces furent transportées par camions de Kingston, Ontario jusqu’au poste frontalier pour l’assemblage final sur fondations de béton coulées sur place.

Les voyageurs ont pu commencer a utiliser l’installation en juillet 2015.